Les avantages d’avoir des enfants rapprochés (ou pas)

Les canaillous sont 2 enfants rapprochés, 15 mois d’écart. 

Non, ce n’était pas voulu, oui, c’était un retour de couche.

Est ce qu’on en a chié ?

Oui, à 200 % surtout que jojo le bébé numéro 1 était un  monstre BABI (bébé aux besoins intenses). Donc quand louloute numéro 2 est arrivée, nous avions un monstre de 15 mois qui ne marchait pas, qui n’avait même jamais posé un pied par terre, qui ne dormait pas, qui hurlait jour et nuit, …
Heureusement pour nous, louloute était un ange venue nous délivre du mal  elle dormait tout le temps, ne disait rien et passait son temps à sourire et rigoler. Elle nous a réconcilié avec le fait d’avoir un 2ème aussi rapproché (et non voulu) elle nous a donné la force d’endurer les nuits blanches à répétition.

Le rôle du grand frère ?

Nous avons dès le début donné le rôle de grand frère à jojo, peut-être était-ce un rôle trop difficile à supporter pour un enfant de 15 mois. Personnellement, je ne pense pas, il l’a tout de suite accepté, il en était fière et il avait certainement besoin de ça pour se sentir lui aussi impliqué dans cette nouvelle famille. Pour nous ce fût comme une évidence, il faut dire que jojo parlait déjà à 15 mois du coup, il y avait déjà un dialogue, une communication entre nous, à partir du moment où la petite sœur est née, il est passé de bébé à petit garçon.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je suis très fière de mes 2 enfants qui ont crée une relation qui leur est propre à tous les 2, ils ont une complicité qui ne s’explique pas, j’ai plaisir à m’éclipser et à les observer tous les 2.
Ce fût dur mais aussi, beaucoup de bonheur de rigolades et de joie !

Les avantages d’avoir des enfants rapprochés (attention un peu d’humour s’est glissé dessous)

  • Quand tu es enceinte, tu peux te servir de ton ventre pour poser bébé numéro 1. Ça soulage et ça crée du lien. (véridique)
  • T’es tellement crevé que tu perds tout tes kilos à t’occuper de tes 2 canailles.
  • Tu peux porter un bébé dans chaque bras, ça fait les muscles.
  • Numéro 1 peut surveiller numéro 2 pendant que tu fais ta grasse mat’, c’est bien de responsabiliser tes enfants tôt (oui je suis une mauvaise mère, j’assume).
  • Ils sont super complices, ils jouent ensemble plus besoin de te mettre à quatre pattes pour jouer aux légos, la petite sœur est là pour faire tout ce que le grand lui demande.
  • Tu fais des économies : pas besoin de ranger les habits de bébé non, bébé 2 va les remettre… pour les jouets pareil, comme ils veulent les mêmes jouets autant acheter des jouets qui plaisent aux 2.
  • Tu deviens un vrai cordon bleu, 3 repas différents à préparer chaque soirs. les bib pour le bébé, un repas adapté pour un enfant de 1 an et un repas pour les parents.
  • Tu peux les faire passer pour des jumeaux pour que le grand passe pour moins de 3 ans et avoir encore les tarifs réduits.

16 Commentaires sur “Les avantages d’avoir des enfants rapprochés (ou pas)

  1. Maman Yuki says:

    Ici, on préfère attendre un moment (genre 4-6 ans). Mais comme je le disais dans un article (papapanique.com/2013/11/le-deuxieme-enfant-cest-pas-pour-tout-de-suite/) c’est surtout parce que je veux reprendre ma vie en main (la petite viking était un bébé surprise et je suis assez jeune…) et surtout parce que ma grossesse et mon accouchement se sont mal passés, donc je ne suis pas prête de remettre le couvert ^^

  2. Sandrine Le Digarcher says:

    J’ai trois loulous et ils ont chacun 3 ans d’écart avec le suivant.. a la base, on s’y était mis pour qu’il n’y ait que 2 ans entre chaque, mais dame nature a trouvé que 3 ans pour nous c’était ce qu’il fallait…
    J’admire les mamans qui ont des enfants très rapprochés, car gérer le quotidien avec deux « bébés » ça ne doit vraiment pas être facile… De mon coté, les 3 ans d’écart entre bébé 1 et bébé 2 étaient niquel, tout est passé comme une lettre à la poste. Avec un troisième c’est un peu plus « chaud », mais on cherche notre rythme.
    En tout cas, vos deux petits loups ont l’air vraiment super complices, ils sont trop chou!!

    Bravo!

    Sandrine de louer pour bébé

  3. Ma famille XXL says:

    Coucou ,
    18 mois d’écart entre mes 2 derniers et le petit dernier et aussi arrivé par surprise .Comme j’avais déjà 4 autres enfants ça été hard ,et ça l’ai encore d’ailleurs surtout parce que le petit qui a 18 mois maintenant n’a pas fait une nuit compléte depuis qu’il est né ! Mais j’adore leur complicité et leur lien très fusionnel .

  4. MissBrownie says:

    C’est à peu près ce que j’ai vécu sauf que mes grands doudoux étaient peut-être moins complices … bien qu’ils jouaient beaucoup ensemble quand même … Mais mon grand faisait tellement de crises et de colères que ça m’a semblé dur jusque ses 5 ans.

  5. pomdepin says:

    De toute façons, il y a toujours des gens pour critiquer, qui te diront qu’il n’y a pas assez ou trop d’écart entre tes enfants. Chaque famille est différente, et le principal c’est d’être heureux comme ça!

  6. aurelcuisine says:

    J’adore ton article, 2 ans d’écart chez nous entre les deux, et c’est déjà peu… On en a chié aussi, un BABI en number one comme chez toi et un patapouf en number two (ouf – de toute façon, il avait déjà compris dans le ventre que c’était pas la peine…).
    JE découvre ton blog, je l’ajoute à ma liste hellocoton car j’aime beucoupe ^^
    A bientôt
    Aurélie

  7. Mamanchat says:

    Alors déjà bravo ! Ici il n’y a qu’un Minichat de 18 mois et elle prend tellement de place que je ne vois pas ou on caserait le deuxième… Lol Bien sûre une telle complicité fait rêver mais ici on serait bien incapable de gérer… On va donc attendre encore un peu, beaucoup… 😉

  8. Elodie mum says:

    Coucou ! Que j’aime ton article 🙂 Mes enfants ont 13 mois d’écart, donc je crois que tu vois bien le topo 🙂 Ici c’était Bébé 1 très sage, et on a eu le revers de la médaille avec bébé 2 BABI ! TOut le reste, je me reconnais tellement et je les voit tellement tout les deux ! Aujourd’hui ils n’ont que 2 ans et demi et 1 an et demi, mais ils sont déjà très complices, et mon numéro 1 parlait aussi super bien a l’arrivée de sa soeur, il a prit son role de grand frere très au sérieux; et il l’a toujours fait avec bcp d’amour 🙂 merci 🙂

  9. Lolly - petits canaillous says:

    Merci @elomum pour ton commentaire ça fait plaisir de voir qu’il y a des gens qui vivent la même chose que nous… ce n’est pas rose tous les jours mais il y a tellement d’amour qu’on oublie tout le reste… Dans 1 an tu verras déjà la différence avec tes loulous ils feront beaucoup de choses seuls, le bonheur !

  10. Unknown says:

    Je découvre et j’adore, 3 enfants, 16 mois entre chaque, c’est beaucoup mais el retour de couche a tardé :P. C’était un choix chez nous. Le gros avantage en plus de ce que tu as dis : quand la petite dernière est née, la grande n’allait pas à l’école, jamais je n’ai eu besoin de courir/choisir entre l’école et la tétée, la sieste, …
    Autre avantage, quand on sort, qu’on va au ciné, voir qq chose, etc … Ça plait toujours au 3 qui sont en phase.

    L’inconvénient ??? Le regard des autres : « r’garde ça l’autre qui veut des allocs' »

  11. Solène CAILLET says:

    Je découvre le blog et l’article et je me sens moins seule.
    J’attends mon deuxième petit garçon et il n’aura que 15 mois de moins que l’aîné. Pour nous non plus, ce n’était pas prévu. J’ai pleuré en lisant le test de grossesse, de panique, c’était nerveux. L’aîné n’avait que 6.5 mois quand je suis tombée enceinte et ne faisait ses nuits que depuis un bon mois. Mais on a vite relativisé: on voulait 2 enfants, maintenant c’était fait. Aujourd’hui, on s’estime chanceux. Au niveau professionnel, c’est autre chose. Je pars en congé maternité dans un mois et j’ai encore très régulièrement des remarques de mes patrons et certains collègues. Mes deux grossesses rapprochées sont très mal vues, surtout que je ne reprendrai pas à temps plein (question de survie ;).
    On a conscience qu’on va en baver au début mais l’aîné est un enfant tellement sage que je suis optimiste (et je crois qu’il va m’en falloir de l’optimisme!). Le plus dur, ce seront les nuits. Aujourd’hui le « grand » fait des nuits de 11 heures, les soirées sont cools, les matins sont cools. Et devoir me réveiller à nouveau la nuit est ce qui me fait le plus flipper. J’espère juste que ça ne durera pas 5 mois comme pour le premier.

  12. Lolly - petits canaillous says:

    Bonjour Solène, Pas facile d’avoir des enfants rapprochés, les nuits sont difficile, je ne peux pas te dire que ce sera facile, ça sera dur pendant au moins 1 an… mais en contrepartie la complicité est tellement grande entre eux, c’est genial de les voir grandir ensemble !

    Bon courage à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.